Col de Balafrasse (2240m), combe de Sotty depuis Morsulaz

Cet hiver, nous allons finir par nous y habituer : de nouveau, neige de cinéma ! Idéal : 30cm de fraîche très légère sur fond dur. Mises à part ces conditions de rêve, aujourd'hui le scénario a été quelque peu compliqué. Départ à 6h30 de Morsulaz pour aller grimper un dièdre mixte dans le triangle du Bargy. A 9h, au pied du dièdre, crampons aux pieds, malgré beaucoup d'optimisme et d'enthousiasme, rien à faire : il n'y a pas la moindre trace de glace dans ce fichu dièdre, ça promet une bonne galère. Tant pis, changement de plan, on profite de cette belle neige les skis au pied ! 10h30, de nouveau au parking de Morsulaz, sans les cordes et les crampons, avec cette fois des bons skis bien larges, nous partons pour le col de Balafrasse, un coin très peu fréquenté par les humains. Nous y croiserons un gypaète barbu, un bouquetin, un groupe de chamois... le tout couronné par une descente d'antologie !

Date: 
08/02/2013


 

Col de Balafrasse (2240m), combe de Sotty depuis Morsulaz
Le col de Balafrasse
Col de Balafrasse (2240m), combe de Sotty depuis Morsulaz
Arrivée au col de Balafrasse
Col de Balafrasse (2240m), combe de Sotty depuis Morsulaz
Les chamois du coin
Col de Balafrasse (2240m), combe de Sotty depuis Morsulaz
C'est parti pour 1000 mètres de poudreuse vierge
Col de Balafrasse (2240m), combe de Sotty depuis Morsulaz
Col de Balafrasse (2240m), combe de Sotty depuis Morsulaz
Col de Balafrasse (2240m), combe de Sotty depuis Morsulaz
La combe Sotty
Col de Balafrasse (2240m), combe de Sotty depuis Morsulaz
La forêt sous le col de Cenise